On appelle Pays gabaye la partie de Haute-Gironde qui est de culture et de dialecte saintongeais. Autrement dit, c’est la version girondine d’un ensemble culturel et linguistique beaucoup plus vaste qui comprend les cinq départements de la région Poitou-Charentes.

 

Le pays Gabaye

Sites et blogs :

Le site de Freddy bossy

Le site du charentais

Le site du jeune Martin

Une « flore de saintonge » par le charentais :

Le petit dictionnaire gabaye de James Chauveau

Le site de James Chauveau

19 commentaires à “Le pays Gabaye.”


1 2
  1. 0 gabaye 24 mar 2010 à 19:26

    Bien triste nouvelle !

  2. 1 Joanie 29 juin 2011 à 11:48

    Bonjour bonjour! :)

    Je viens de tomber sur votre blog suite à des recherches au sujet de mon nom de famille sur google..
    Je sais que d’après des recherches généalogiques, l’origine de ma famille vient de chez vous. Mais je cherche à savoir pourquoi mon nom est Gabaye.. Y’a t-il une histoire qui se cache derrière?? :)

  3. 2 gabaye 30 juin 2011 à 10:21

    Bonjour Joanie,
    Certainement oui !
    Je ne peux que vous conseiller de consulter le site de notre regretté Freddy Bossy : http://cuncheull.free.fr/gavachantho.htm, vous y trouverez l’histoire du mot gabaye.

    Cordialement,

    Gabaye

  4. 3 Joanie 4 juil 2011 à 15:35

    Re bonjour!

    Merci beaucoup de m’avoir répondu même si vous ne pouvez me
    renseigner.

    C’est vraiment interessant de voir tout cela tout en sachant que peut être toute l’histoire de ma famille vient de là.

    Je vais donc poursuivre mes recherches activement car j’ai vraiment hâte de savoir. Et si toutefois je trouve quelque chose, je reviendrai vous mettre un commentaire!

    Dans tout les cas, très bonne continuation pour votre blog!

  5. 4 Jean-Paul DOUHAIT 13 août 2011 à 17:42

    Bonjour,

    j’ai longtemps hésité à le publier mais ce jour du 13 aout 2011, je me décide: notre ami James Chauveau est gravement handicapé. Il m’a téléphoné au mois de mai de cette année, avec l’aide d’un synthétiseur de voix me disant qu’il était handicapé. Il a tenté de me parler, mais n’a pas pu. Ce fut un véritable choc.

    J’ai tenté de lui laisser un message téléphonique, mais bien sûr c’est illusoire.

    Quelqu’un peut-il nous donner de ses nouvelles ?

    Je vais essayer de joindre la mairie de sa commune.

    Merci d’avance.

  6. 5 Gabaye 16 août 2011 à 18:58

    Bonjour,
    Désolé ne pouvoir vous répondre ! mais en effet vous aurez certainement des nouvelles en vous adressant à son cousin qui est le maire de sa commune.

    Dernière publication sur Gabaye mycologia II : Dendrocollybia racemosa (Pers. : Fr.) R. H. Petersen & Redhead

  7. 6 Monribot Janick 13 mar 2015 à 20:39

    Bonjour. Avant tout, je tiens à vous féliciter pour votre travail et j’ en profite pour jeter une bouteille à la mer avec un SOS, en espérant quelle sera récupérée. Mes ancêtres maternels depuis le 17 Siècle ont partagé les joies et les malheurs du Pays Gabaye. Pour parachever mes recherches de généalogiste amateur, j’ai décidé au niveau familial de rassembler toute cette famille éparpillée au fil des siècles entre Peujard, La croix de Merlet, Cubnezais, Marsas, Saint-Yzan-de-Soudiac et St Savin dans un fascicule. J’ai l’intention dans la préface de mettre en valeur avec une simple phrase l’époque pas si lointaine ou le Gabaye de ma grand-mère faisait front avec le Français de ses enfants. Cette phrase où je sollicite votre compétence pour sa traduction en Gabaye rentre dans le cadre d’un dialogue vécu entre moi et ma grand-mère ou mes questions d’enfants sur l’ascendance de mon grand-père bousculer sa mémoire défaillante. Je cite approximativement sa réponse que j’aimerais retranscrire en Gabaye.

    « Ouuh.. bonne gens..où il est né le grand-père !…à cette heure, mon fils, je n’en sais rien »

  8. 7 gabaye 20 mar 2015 à 10:20

    Bonjour et merci, je ne suis guère compétent en matière de parler gabaye, je situe juste une région. Cependant j’ai demandé à une amie qui me fait cette réponse tout en précisant que ce n’est pas facile à écrire et qu’il y a des variantes.
    « Ouuh;..Boun ghens, onte est ti qu’il est né l’papé, à c’t heure, mon fi, j’n’ en sais point reune. »

  9. 8 Monribot Janick 6 août 2015 à 14:21

    Merci « GABAYE » pour votre réponse, j’ai consulté le site…quelques jours, apparemment pas assez longtemps pour constater que ma bouteille à la mer était récupérée par une âme bienveillante avec une réponse à mon S.O.S. Je vous pris d’accepter toutes mes excuses pour ma réponse tardive. Votre amie a raison en précisant qu’il y a plusieurs variantes phonétiques. En interrogeant les anciens au « Pays » de Marsas, j’ai trouvé cette version dont je me suis contenté  » Ouh, lala bounes ghens, dour est-il naessu, grand-pepae…!! asteur jh’ne savoer ren  » Mille fois merci pour votre serviabilité. Cordialement.

1 2

Laisser un commentaire


Un site de MICHEL Pascal

Un site de MICHEL Pascal

62 ans, titulaire d'un diplôme de l'enseignement supérieur centré sur l'approche naturaliste des espaces naturels, je m'intéresse au monde mystérieux des champignons depuis quelques années déjà !

septembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

L’auteur

L’auteur


Unissons-nous pour comprendre |
LES SYMBOLES MAGIQUES |
Tout en Stock |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anthropo(b)logue
| Jacques Mortier
| Gabaye mycologia II